top of page
Fond7.png

"Transmutez vos blessures pour qu'elles deviennent votre force" 

Blessures de l'Âme

Les 5 Blessures Fondamentales 

L'approche de Lise Bourbeau est axée sur la compréhension et la transformation des blessures émotionnelles pour améliorer le bien-être émotionnel et spirituel.

  • Blessure du Rejet

Masque du fuyant

Comprendre par fuyant, se retirer des situations sociales ou affectives potentiellement stressantes ou risquées. C’est une stratégie pour se protéger de situations qui pourraient potentiellement conduire au rejet.

Sa plus grande peur : la panique

 

Physique de la personne portant la blessure 

du rejet

Elle se forme lorsque nous avons le sentiment d'être indésirables ou non aimés. Elle peut provenir d'une expérience de rejet dans l'enfance, que ce soit par nos parents ou un adulte ayant autorité sur l’enfant (instituteur, professeur, nourrice, grands-parents…) ou même une personne adulte étrangère à l’enfant qui aura tenu des paroles ou gestes blessants.

Cette blessure peut se manifester par une quête constante d'approbation et de validation, ainsi que par la peur d'être abandonné ou ignoré.

 

Les mots courants dans son langage : nul, rien, disparaitre, inexistant, pas de place, sans valeur, pas de chance, etc.

  • Blessure de l'Abandon

                        Masque du dépendant

                        Sa plus grande peur : la solitude

Physique de la personne portant la blessure 

de l'abandon

 

Elle est liée à la peur d'être laissé seul ou de perdre des personnes importantes dans notre vie. Elle peut découler de séparations précoces ou de pertes affectives.

Les personnes ayant cette blessure peuvent devenir dépendantes émotionnellement ou peuvent inconsciemment choisir de vivre des situations difficiles par peur de se retrouver seul. Est sujet à des moments de tristesse inexpliquées

 

Les mots courants qu’il emploie : seul, absent, je ne supporte pas, on ne me lâche pas, laisse tomber, j’ai laissé tomber, etc.

 

  • Blessure de l'humiliation

                         Masque du masochiste

Comprendre là qu’adopter ce masque est une stratégie d'adaptation qui consiste à anticiper ou à accepter     l'humiliation comme une manière de faire face à la peur profonde de se sentir dévalorisé.

                          

Sa plus grande peur : la liberté

la peur de la liberté peut refléter une anxiété face à l'abandon, une crainte de l'autonomie et de la responsabilité, ainsi qu'une appréhension face à l'inconnu et à la perte de contrôle.

Physique de la personne portant la blessure 

de l'humiliation

 

Elle survient lorsque nous avons été ridiculisés, rabaissés ou dévalorisés dans notre enfance.

Elle peut entraîner des problèmes d'estime de soi, de honte et d'autocritique excessive. Les personnes touchées par cette blessure cherchent souvent à éviter toute situation qui pourrait les exposer à l'humiliation. Ainsi, il fait rire les autres en se prenant en dérision, en s’humiliant lui-même.

 

Les mots courants qu’il emploie : indigne, digne, petit, gros, sale, s’auto-injure, etc

 

  • Blessure de la Trahison

Masque du contrôlant

Sa plus grande peur : dissociation, séparation et reniement

 

Physique de la personne portant la blessure 

de la trahison

 

Avec cette blessure il en découle une perte de confiance envers les autres. Elle peut engendrer un sentiment de méfiance, de suspicion et de difficulté à établir des relations de confiance.

Les personnes avec cette blessure peuvent avoir du mal à laisser les autres s'approcher émotionnellement. Il laisse apparaître une forte personnalité, quelqu’un de fort pour ne pas laisser de place à sa vulnérabilité.

Les mots courants qu’il emploie : je suis capable, fais-moi confiance, je ne lui fait pas confiance, je le savais, j’avais raison, as-tu compris, écoute-moi, c’est vrai, franchement, associé, dissocié, séparé, etc.

 

  • Blessure de l'Injustice

Masque du rigide

Comprendre, besoin de contrôle excessif, une rigidité mentale, un fort sens de la justesse et un désir profond de sécurité.

Sa plus grande peur : la froideur

une sensibilité accrue aux relations, un besoin profond de connexion émotionnelle et une crainte de l'isolement

 

                                                          Physique de la personne portant la blessure 

de l'injustice

La blessure de l'injustice résulte de situations où nous avons perçu un traitement injuste ou inéquitable. Elle peut engendrer un fort sens de l'indignation et de la colère face à ce qui est perçu comme une injustice.

Les personnes touchées par cette blessure se montrent grands optimistes et positifs. Face un problème, quelque chose qui les dérangent, s’ils admettent ce problème ils s’empressent de dire que finalement ce n’est pas grave. Il admet rarement être malade, il se glorifie de ne pas avoir besoin de médicaments ou médecin. Spécialiste de l’auto-sabotage.

 

Les mots courants qu’il emploie : pas de problème, justement, exactement, surement, toujours, jamais, correct, supposé, il faut, je devrais, extraordinaire, fantastique et tous les superlatifs tels que : super bon, trop beau, etc.

Je t'ai réservé un appel gratuit de 30 minutes et sans engagement.

Tu es seul(e) à pouvoir décider d'entamer un accompagnement car ce chemin est le tien. Il demande ton  entière implication et tout le monde n'est pas prêt à le prendre.

Fond7.png

ENERGETICIENNE TRANSFORMATIONNELLE

site en cours de construction 
Traffic Cone_edited.png
Traffic Cone_edited.png
bottom of page